Spécialiste de la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) près de Bretignolles-sur-Mer

La VMC autoréglable : comment ça marche ?

Le caisson de ventilation permet d’extraire la pollution de l’air des pièces techniques (cuisine, salle de bains, WC) 24h/24 grâce à des bouches autoréglables.

Les entrées d’air autoréglables permettant l’arrivée d’air neuf sont installées dans les pièces de vie.

Le grand débit (boost cuisine) s’enclenche grâce à un interrupteur 2 vitesses pour évacuer l’humidité ou la pollution supplémentaire.


Exemple d’installation

Maison du T3 au T7


Sélecteur de débit sur le caisson

A l’installation de votre VMC autoréglable standard ou DHU : optimisation des débits sanitaires sur le caisson selon le type de logement

  • Position A : jusqu’à 2 sanitaires
  • Position B : 3 et 4 sanitaires.

Bouches d’extraction
  • Convient en extraction et insufflation (VMC simple et double flux auto)
  • Fournie avec manchette à griffes.

La VMC autoréglable à sondes hygrométriques DHU : comment ça marche ?

Le taux d’hygrométrie entre 60 et 90% HR est défini à l’installation selon la situation géographique.

Les sondes hygrométriques sont placées sur les piquages de la cuisine et de la salle de bains principale.

Dès lors que le taux d’hygrométrie est atteint, le moteur passe en grand débit boost pour extraire l’humidité ambiante dans toutes les pièces techniques.

Il repassera automatiquement au débit initial dès lors que la valeur sera redescendue en dessous de la consigne.

La VMC hygroréglable : comment ça marche ?

Pendant les périodes d’inoccupation des pièces, la pollution étant réduite, les besoins d’extraction d’air sont minimum.

A l’inverse, quand une pièce est occupée, il est nécessaire de renouveler l’air en fonction du niveau de pollution.


Exemple d’installation

Maison du T3 au T7


Les 2 types de VMC hygroréglables

Il existe deux types de VMC hygroréglables :

  • VMC hygro type A : entrée d’air autoréglables (débit fixe) et bouches hygroréglables (débit variables)
  • VMC hygro type B : entrée d’air et bouches hygroréglables ce qui permet d’obtenir un gain thermique plus important.

Les 2 types de VMC hygroréglables
  • Bouches à piles : bouches cuisine et WC

    Grâce à l’alimentation par piles, la liaison électrique filaire entre la bouche et le secteur est supprimée.

  • Bouches à détection de présence : bouche WC

    Pour une utilisation automatisée, la bouche WC est équipée d’un détecteur de présence.

  • Bouches salles de bains

    La bouche salle de bain ne requiert ni piles, ni liaison filaire.



En remplacement d’une VMC autoréglables

La dimension des manchettes des bouches étant identique dans les deux systèmes : auto et hygro, il est très facile de remplacer une VMC autoréglable par une VMC hygroréglable.



Hiver ou été : confort optimum

En hiver : l’air neuf entrant est réchauffé

Un échangeur situé dans le caisson permet de récupérer les calories avant le rejet de l’air vers l’extérieur. L’air entrant est ainsi pré-chauffé.

Exemple de gain :

  • Air neuf entrant : 2°C.
  • Air extrait : 21°C.

Dans un système simple flux classique, l’air est introduit dans la maison à 2°C par les entrées d’air. Il a besoin d’être réchauffé.

: Avec le double flux : air neuf entrant réchauffé : 20°C.

En été : l’air neuf entrant rafraîchit l’atmosphère

En évitant l’échangeur, le By-pass permet l’introduction de l’air frais la nuit, sans qu’il ne soit réchauffé au contact de l’air chaud accumulé dans la maison en journée.

Exemple de gain :

  • Air intérieur extrait : 28°C

: Avec le double flux : air neuf nocturne entrant : 20°C.

Pendant la journée : quand la température extérieure est plus chaude que la température intérieure l’air est rafraîchi dans l’échangeur.


Exemples de températures

Santé

L’air neuf entrant est filtré avant de passer dans l’échangeur.

Ainsi, la VMC double flux S&P Unelvent assure une maîtrise de la qualité d’air intérieur. Même en cas de fonctionnement avec By-pass, l’air entrant est filtré.

L’air extrait est également filtré, ce qui permet d’éviter l’encrassement de l’échangeur en préservant son efficacité tout au long du fonctionnement de la VMC.


Confort acoustique

Les multiples entrées d’air de la VMC simple flux classique sont supprimées, réduisant l’inconfort en périodes chaudes et froides. L’air neuf est introduit dans la maison par une prise d’air unique (murale ou toiture), reliée directement au caisson VMC.

L’air neuf est ensuite insufflé dans les pièces de vie – salon, chambres – par des bouches installées en parois verticales (cloisons) ou horizontales (plafonds).

Les caissons double S&P Unelvent sont fortement isolés phoniquement. Le niveau sonore des moteurs est très faible. De plus, il est souhaitable d’installer le caisson dans une pièce technique, comme la buanderie ou le cellier, par exemple.

Ainsi, la transmission du bruit dans les pièces de vie est pratiquement inexistante

Il s’agit du système de ventilation spécial rénovation.


Caractéristiques générales Pulsive ventil et Pulsive ventil Roof
  • Caisson plastique
  • Filtre G4 (entretien tous les 5 ans environ)
  • Moteur basse conso 9W
  • Batterie 500W

Positionnement du caisson

Le caisson est installé dans les combles de la maison, en un point central facilement accessible.


Amenée d’air neuf

L’air neuf est puisé dans les combles et passe au travers du filtre surdimensionné. L’air neuf propre est alors insufflé dans le volume habité, grâce à une ou deux bouches.


Rejet de l’air vicié

Après avoir balayé l’ensemble de la maison, l’air pollué est simplement évacué par les défauts naturels d’étanchéité du bâti.


Batterie de préchauffage

Une batterie électrique d’appoint de 500W préchauffe l’air neuf en période froide lorsque l’air des combles est inférieur à 10°.


Apport gratuit de chaleur

L’emplacement du caisson dans les combles permet de récupérer l’air neuf préchauffé. L’air des combles est toujours plus chaud qu’à l’extérieur. Même en hiver, l’apport calorifique des rayons du soleil peut être important.

Pulsive ventil

Pulsive ventil Roof